Le DHA dans la grossesse et l’allaitement

Parmi les deux acides gras oméga-3 (DHA et EPA), le DHA est sans doute celui qui joue un rôle plus pertinent pendant la grossesse ainsi que pendant les premières années de la vie (particulièrement le premier). 14% des acides gras cérébraux sont des oméga-3 (principalement DHA) et 17% sont des oméga-6 (principalement acide araquidonique), et les deux s’accumulent de manière rapide au cours de la grossesse et de a première année de vie.

Les demandes de DHA montent de manière exponentielle au cours du dernier trimestre de grossesse, en coïncidant avec le développement des réseaux neuronaux (‘câblage électrique du cerveau’) ainsi que la consolidation de la rétine. C’est ainsi du fait que, dans la matière grise du cerveau, près de 30% de ses acides gras sont du DHA et dans la zone centrale de la rétine ou macule, le contenu en DHA est supérieur à 50%. Par conséquent, le DHA es une brique fondamentale nécessaire pour un développement correct du système nerveux et central d’un individu.

De même, il faut signaler que les enfants prématurés, les enfants jumeaux, les enfants de mères végétariennes, et dans certains cas, les enfants adoptés et en général, dans les cas où ils ont eu une alimentation sous-optimale, courent le risque d’avoir des déficiences en DHA. En principe, cette déficience n’est pas perceptible à première vie, puisque les enfants sont totalement normaux et joyeux. C’est donc au cours des années scolaires (environ 6 ans), que peuvent commencer à apparaître des problèmes d’apprentissage et de comportement qui peut-être, jusqu’à présent, passaient inaperçus (ex. manque d’attention, hyperactivité, manque de concentration, psychomotricité altérée, dyslexie,  etc.). Divers études soulignent qu’un manque de DHA au cours de la grossesse et de la vie du petit enfant, est un facteur contribuant à de futurs troubles cognitifs et du comportement.

Certains des bienfaits du DHA sur les grossesses et les petits enfants soulignés par certains auteurs sont:
• contribue à un neurodéveloppement et une psychomotricité améliorée.
• améliore l’acuité visuelle du bébé ainsi que son développement intellectuel.
• moins d’accouchements prématurés et poids fœtal plus élevé.

Les programmes PeriLip et EARNEST de l’Union Européenne recommandent une consommation quotidienne minimum de DHA au cours de la grossesse et de l’allaitement de 200 mg, en ayant constaté que des absorptions jusqu’à 1000 mg de DHA/jour sont sûres. Une dose adéquate pour une grossesse ou une femme en période d’allaitement est d’environ  500 mg DHA/jour.

• Cetin I et al., (2009) Long chain fatty acids and dietary fetal nutrition. J Physiol 587.14: 3441-3451.
• Coletta JM et al., (2010) Omega-3 fatty acids and Pregnancy. Review in Obstetrics & Gynecology 3(4): 163-171
Jacques C, Levy E, Muckle G, Jacobson SW, Bastien C, Dewailly E, Ayotte P, Jacobson JL, Saint-Amour D. (2011) Long-term effects of prenatal omega-3 fatty acid intake on visual function in school-age children. J Pediatr.158(1):83-90.
• Kim HYMoon HSCao DLee JKevala KJun SLovinger DAkbar MHuang BX. (2011) N-Docosahexaenoylethanolamide promotes development of hippocampal neurons. Biochem J. Biochem J 435(2):327-36.
• Koletzko B et al., (2007). Dietary fats intake for pregnant and lactating women. Consensus Statement. Br J Nutr 98: 873-877
• Litman, B. J., et al . (2001) The role of docosahexaenoic acid containing phospholipids in modulating G protein-coupled signaling pathways : visual transduction. J. Mol. Neurosci. 16(2-3):237-242.
• Sanhueza J, Nieto S, & Valenzuela
A (2004) Ácido docosahexaenoico (DHA), desarrollo cerebral, memoria y aprendizaje: la importancia de la suplementación perinatal.  Rev Chil Nutr Vol.31,No.2
• Youdin, KA., et al., (2000) Essential fatty acids and the brain.
Possible health implications. Int. J Neurosci 18: 383-399
•Valenzuela A, Nieto S. (2003) Acidos grasos omega-6 y omega-3 en la nutrición perinatal: su importancia en el desarrollo del sistema nervioso y visual. Rev Chil Ped 74: 149-157
• Valenzuela A, Nieto S. Acido docosahexaenoico (DHA) en el desarrollo fetal y en la nutrición materno-infantil.(2001) Rev Med Chil 129: 1203-1211.