DHA et Problèmes de concentration et d’apprentissage (TDA, etc.)

Selon diverses études, les enfants présentant des problèmes d’apprentissage comme le déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH), les autistes, dyslexiques, etc. ont des niveaux sanguins d’oméga-3 inférieurs à ceux des enfants du même âge ne présentant pas ces problèmes.  On ignore la cause sous-jacente mais il semble qu’un complément en oméga-3 peut les aider.   Dans ce sens, parmi les principaux acides gras oméga-3 (DHA et EPA), le DHA semble être celui qui joue un rôle plus pertinent (ex. Dose: 0,5-2 g DHA/jour). L’apport supplémentaire régulier en DHA chez les enfants, les adolescents et les adultes présentant des problèmes de concentration et d’apprentissage, est un outil qui aide à améliorer lesdites conditions.

• Germano, M, et al.(2007) Plasma, red blood cells phospholipids and clinical evaluation after long chain omega-3 supplementation in children with attention deficit hyperactivity disorder (ADHD). Nutritional Neuroscience, Vol. 10, pp. 1-9
Kiso Y (2011) Pharmacology in health foods: effects of arachidonic Acid and docosahexaenoic Acid on the age-related decline in brain and cardiovascular system function. J Pharmacol Sci.115(4):471-5.
Milte CM et al., (2011) Polyunsaturated fatty acids, cognition and literacy in children with ADHD with and without learning difficulties.
J Child Health Care 15(4):299-311.
Schuchardt JP, Huss M, Stauss-Grabo M, Hahn A (2010) Significance of long-chain polyunsaturated fatty acids (PUFAs) for the development and behaviour of children. Eur J Pediatr.169(2):149-64